AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Un professeur qui tombent nez-à-nez avec un autre professeur [Feena & Ethan] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Feena Riley
Innocent Witch

Messages : 28

Lun 8 Déc - 0:00


Un professeur qui tombent nez-à-nez avec un autre professeur


Man Like Me by Robert Downey Jr on Grooveshark

Je venais de terminer ma journée de travail par un dernier cours avec des élèves plutôt dissipés. Je dois dire que j'étais bien content de l'avoir finis ma journée car j'étais un peu fatigué ces temps-ci. J'essuyai le tableau en attendant que tous mes élèves sortent de ma classe afin de n'enfermer personne à l'intérieur car c'était une de mes grandes phobies depuis que ça m'était arrivé lors de mon premier jour en tant que professeur ou j'avais accidentellement enfermé un de mes élèves que je n'avais vus car il était en train de refaire son lacet, heureusement pour lui la femme de ménage en venant nettoyer la salle lui avait ouvert la porte pour lui permettre de sortir et de rentrer chez lui.

Quelle ne fut pas ma honte le lendemain en retournant au lycée où j'enseignais à l'époque et d'apprendre ce qui s'était passé la veille par ma faute. Bien entendu j'étais immédiatement parti voir l'élève en question pour lui présenter mes excuses qu'il accepta ce qui n'enlevait pas la gêne que j'avais d'avoir commit ceci et encore moins la honte à chaque fois que j'apercevais l'élève que j'avais enfermé malgré moi. A vrai dire cet épisode de ma vie ne m'a jamais quitté et j'y repense à chaque fois que je commençais à enseigner dans un nouveau lycée. Après avoir vérifié que tous mes élèves était bel et bien sorti de ma salle de classe, je ramassais mes affaires que je mis dans mon sac et fermai la porte derrière moi.

Je pris la direction des WC des professeurs pour y faire mes besoins et  me laver les mains, je profitai d'être devant la glace pour me redonner un petit coup de fraîcheur avec mon maquillage notamment pour cacher mes petits cernes sur les yeux dus au manque de sommeil de ces derniers jours. Une fois de nouveau fraîche et pimpante, je me décidai à partir faire un tour à la bibliothèque afin de chercher de nouveaux livres pour m'aider à finaliser la pièce de Théâtre de fin d'année pour mes élèves. J'avais opté pour quelque chose de dramatique mais avec tout de même une ''Happy End'' histoire de changer un peu des années précédentes, cette année le thème de la pièce serait la relation mère-fils.

Une fois après avoir marché jusqu'à la bibliothèque je poussai la porte d'entrée et avançais jusqu'au rayon des romans de littérature étrangère à la recherche de romans francophones. Je marchais tellement vite que je ne fis pas attention aux personnes qui se trouvais déjà dans la bibliothèque.


© Halloween sur Never-Utopia



Dernière édition par Feena Riley le Lun 12 Jan - 22:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ethan Jones
Seeker Witch

Messages : 51
Age : 52

Dim 14 Déc - 0:58



   
   ft. Feena Riley
   Un professeur qui tombe nez-à-nez avec un autre professeur

L
a journée fut chaude sous le soleil de plomb de la petite ville de Perth, autant dire que les coups de chaleurs se répandaient comme une épidémie. C'était une chance pour Ethan qu'il n'eut qu'un seul cours à donner aujourd'hui. Donner un cours de musique pour lui équivalait à un cours de sport. Il bougeait beaucoup dans la classe même par un temps chaud. Il était le genre de professeur qui détestait être une épave parlante en avant qui balayait une fois de temps en temps la salle du regard pour n'y voir que des étudiants blasés, lassés, ennuyés voire endormis sur leur bureau. Si un étudiant dans son cours se retrouvait avachis sur son bureau, il se redressait bien vite avec lui. Bien qu'un peu -beaucoup- extravagant dans sa façon d'enseigner, il n'en restait pas moins mous concernant les règles.

Lorsque son cours se termina, il s'assit sur son bureau et regarda ses élèves quitter la classe. Une fois seul, il alla fermer la porte et s'installa sur le banc du piano. Il entama une pièce de sa propre composition, parfois doux sur les touches, parfois plus rudes dépendant de la couleur de son morceau.

Il continua ainsi durant des heures jusqu'à se rendre compte de l'heure... Merde ! Il devait faire quelques recherches dans le cadre de son cours de musique et il voulait s'en défaire au plus tôt afin d'être libre pour jouer de nouveau. Vivement il s'empara d'un cartable et de ses clés et fila à la bibliothèque. Une fois entrer il fila dans le rayon qui le concernait et trouva rapidement les livres dont il avait besoin. L'un sur Ludwig Van Beethoven, Wolfgang Amadeus Mozart et enfin sur Joseph Haydn. Ethan bifurqua dans l'allée des romans francophones par pur curiosité. Peut-être repartirait-il avec un autre livre juste pour découvrir cette littérature ? Il portant son attention sur un titre particulier « L'Alouette » de Jean Anouilh. Mis à part le nom de famille un peu étrange de l'auteur le livre l'intéressa. Ce n'était pas un roman, mais plutôt un texte de théâtre. Il ne s'attarda pas sur ce détail puisque cela ne voulait pas dire qu'il était nul. Il repartit un peu trop vite et se heurta à quelqu'un. Deux livres lui échappèrent des mains, mais ce n'était qu'un futile détail, il se confondit en excuses. « Ex... Excusez-moi... » Son regard se posa sur l'inconnue. « ... Mademoiselle. » Mais depuis quand il bégayait ? La surprise sans doute. « Vous allez bien ? » Demanda-t-il en l'observant. Une femme de la vingtaine certainement plus vieille que 25 ans, blonde et plutôt jolie. Ethan se pencha et ramassa les livres.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feena Riley
Innocent Witch

Messages : 28

Dim 14 Déc - 19:15


Un professeur qui tombent nez-à-nez avec un autre professeur


Man Like Me by Robert Downey Jr on Grooveshark

J'étais venu à la bibliothèque pour y faire des recherches pour la pièce de fin d'année. Je connaissais le thème de la pièce que j'avais déjà présenté à mes élèves qui avaient été ravis de ce thème et de ce que je voulais en faire. J'avais choisi mes personnages pour les deux rôles principaux. Pour jouer la mère j'avais pris une étudiante de 42 ans qui faisait des études de commerce pour évoluer dans l'échelle sociale et un jeune de 20 ans qui avait le physique d'un ado de 16 ans. Pour jouer le rôle d'un enfant avec de fort troubles comportementaux, qui mène la vie dur à sa mère et qui est la cause du décès de son père qui a mit fin à sa vie en devenant complètement fou et qui dû être interné dans un hôpital psychiatrique. Le fils a été placé à l'âge de 11 ans dans un établissement spécialisé pour les jeunes de son âge. Mais à l'âge de 16 ans il fut renvoyé du centre où il était car il venait d'avoir 16 ans et fut donc contraint de retourner vivre avec sa mère avec qui les relations n'étaient pas les meilleures mais il n'avait pas choix. En revanche sa mère était ravie de ses retrouvailles avec son fils parce qu'il lui manquait. Comment vont bien pouvoir se passer ses retrouvailles et quels changements cela va apporter dans la vie de chacun? Mais surtout vont-ils réussir à renouer des liens brisés par le passé où vont-ils finirent par s'entretuer.

Je pris la direction du rayon des romans francophones à la recherche de livre pour en savoir plus sur le sujet. Je voulais étudier des romans qui parlaient sur le sujet pour m'aider à mieux comprendre le sujet et faire quelque chose de différent et personnel qui est aussi basé sur ma propre expérience. Il me fallait surtout lire ce genre de livre pour mieux définir le caractère de mes principaux personnages sans pour autant oublié ceux des personnages secondaires tout aussi important pour l'histoire. Il me manquait un personnage qui pourrait rentrer dans la vie de cette famille est les aider à former une vraie famille. Je voulais que l'histoire soit une comédie dramatique avec de la souffrance mais quelle se finissent bien. Le but de ma pièce était certes de divertir mais surtout de faire réfléchir et que les gens prennent conscience de la joie d'être parents malgré les aléas de sla vie. Un thème de société cher à mon cœur car même si j'avais eu la chance de vivre dans une famille aimant d'autres n'avait pas eu cette chance notamment ma meilleure amie du collège et lycée qui n'avait plus de relations avec ses parents à cause de son syndrome de Tourette qui faisait d'elle une personne comme tout le monde sauf qu'il lui arrivait sans le vouloir de dire des grossièretés que ses parents ne supportaient plus.

Une fois que j'avais trouvé les livres recherchés je me dirigeais vers la dame en charge de la bibliothèque pour emprunter ses livres quand soudain je me fis rentrer dedans par un homme qui avoisinait la quarantaine et que je ne connaissais pas encore du moins pour le moment. Cela me fit tomber mes livres à terres comme une idiote avant de le baisser pour ramasser mes livres je lui souriais.

''Bonjour Monsieur. Ne vous excusez pas c'est ma faute, j'étais distraite.''

Le voir bégayer me fit rire intérieurement car venant d'un homme comme lui cela me surprenait. Rien quand le regardant dans les yeux on pouvait apercevoir un homme plein d'aisance face aux gens alors le voir gêné me fit sourire encore plus car il n'avait pas le physique de l'homme qui bégaye. Je me penchais pour ramasser mes livres sans pour autant faire attention à ce qu'il avait choisi.

''Je vais bien merci de vous en inquiétez.''


© Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ethan Jones
Seeker Witch

Messages : 51
Age : 52

Lun 15 Déc - 0:30



   
   ft. Feena Riley
   Un professeur qui tombe nez-à-nez avec un autre professeur

E
than lui rendit son sourire lorsqu'elle s'excusa à son tour. Il ne voyait pas en quoi, car c'était plutôt lui qui était pressé et ne prêtait attention à son environnement, mais enfin... Il n'allait pas débuter un débat sur la question.  « Je vais bien merci de vous en inquiétez. » Un sourire charmant fila sur ses lèvres. « Ce n'est rien, c'est normal. » Il haussa les épaules et ne put s'empêcher de regarder ce que la demoiselle empruntait à la bibliothèque. Il fronça légèrement les sourcils intrigués. « Oh, mais ces livres semblent intéressant. De quoi parlent-ils ? » Il lut brièvement les titres de chacun des livres et rajouta sans lui laisser le temps de répondre. « La relation mère-fils ? » En fait... C'était plutôt un questionnement intérieur qui finalement était sortit de vive voix. Une déduction pure et simple qui sans conteste eu un certain effet sur lui. Même si ses problèmes familiaux ne se résumaient pas qu'à sa mère, il ne pouvait que se sentir légèrement concerné bien qu'il ignorait de quoi parlait exactement le livre. De plus, sa relation avec sa mère était maintenant inexistante... Tout comme celle avec son père puisqu'ils étaient morts depuis quelques années déjà.

Il leva les yeux sur le visage de la demoiselle et l'observa de nouveau. Il ignorait si elle faisait partie des enseignants ou des étudiants. Difficile à dire à l'Université, parfois les gens se décident à recommencer leurs études vers la trentaine et parfois la quarantaine. Il ne l'avait, d'ailleurs, jamais vu dans la salle des enseignants peut-être qu'elle était comme lui et préférait rester dans sa salle de cours ou à son bureau dans ses propres affaires. Après tout, il aimait la solitude. Parfois il pensait à quitter la civilisation pour deux ou trois jours dans la forêt là il n'y avait de compagnie que lui-même. Il n'était pas un ermite loin de là, mais se retirer de la ville et des gens l'aidait à se recentrer sur lui et il s'en trouvait que des plus inspiré dans ses compositions.

Ethan regardait la jeune femme attendant une réponse. Il avait repris davantage de contenance et le risque de bégaiement était maintenant improbable.



WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feena Riley
Innocent Witch

Messages : 28

Lun 15 Déc - 18:00


Un professeur qui tombent nez-à-nez avec un autre professeur


Man Like Me by Robert Downey Jr on Grooveshark

Le voir sourire ainsi me fit rougir instantanément sans aucune raison particulière. Je ne le connaissais pas du tout et vu ma fonction de réagir ont aurait dit le contraire comme si j'étais une ado qui avais littéralement craqué pour ce charmant bel homme que je rencontrais pour la toute première fois de ma vie mais lui peut-être m'avait-il déjà aperçu dans les couloirs du lycée ou dans la salle des professeurs si toutefois il en était un lui aussi. La façon dont il se tenait droit face à moi et la politesse qui émanait de lui ne pouvait que toutes les faire craquer car en plus de ça il était très séduisant. Quelle galanterie cet homme à  coup sur il n'est plus célibataire depuis longtemps, c'est une évidence vu son physique de rêve et même si on ne voit pas le corps on s'imagine que lui aussi doit être parfait.

''Oui, mais j'aurais dû regarder devant moi plutôt que d'admirer mes pieds.''

Cette pensée me surprenait car on aurait dit qu'il m'avait tapé dans l'oeil certes il était très agréable à regarder mais disons que je n'avais pas dans la tête l'idée de me chercher un petit ami. Je dois dire que je n'avais pas forcément le temps pour penser à ça, entre ma pièce de théâtre pour le spectacle de fin d'année et mon Noël en solitaire chez moi à Perth en compagnie de mon nouveau chat ''Anis''. Pour une fois, j'étais pressé que les fêtes de fin d'année se terminent car si d'ordinaire j'aimais ces fêtes que je pouvais passer en compagnie de mes proches cette année j'étais seul car je n'avais pas le temps pour pouvoir faire l'aller-retour jusque chez moi pour les vacances ce qui ne veut pas dire que je vais rester à me morfondre et à pleurer parce que j'étais loin des miens au contraire même si c'était une première pour moi je comptais bien faire la fête en me goinfrant avec les traditionnels plats de Noël familiale que m'avait appris ma mère qu'il venait elle de sa mère.

Je revins soudain à la réalité avant qu'il se mette à pensé que je suis dans les nuages.

Il se mit à me parler du thème pour ma pièce avec mes élèves sans que je puisse avoir le temps de lui dire quoi que ce soit. Comment pouvait-il le savoir? Était-il télépathe , un de ms élèves que je n'avais pas encore remarqué ce qui n'aurait pas été pour me déplaire ou bien lui en avait-on tout simplement parlé? Puis je compris qu'il avait tout simplement compris en regardant le titre des romans que j'avais dans la main.

''Ces livres sur la relation mère-fils semblent en effet intéressants enfin je l'espère.''

Enfin, il ne s'agit d'un sujet personnel mais plutôt d'un sujet d'études pour ma pièce qui était encore loin d'être terminé mais je ne m'inquiétais pas plus que ça car je savais qu'a la fin de l'année tout serait prêt dans les temps pour la grande représentation. Je n'avais pourtant que 31 ans mais j'étais bel et bien professeur d'art dramatique avec une bonne expérience sans vouloir me vanter. Mon métier me plaisait beaucoup à défaut d'être une grande star de cinéma. Alors en attendant de trouver un rôle j'avais choisi d'enseigner les arts dramatiques dans le but d'aider les gens à s'extravertir pour qu'il sorte de leur timidité et ainsi aller de l'avant sans crainte. Peut-être que mes cours pourrait l'intéressait en plus avec un visage comme le sien on a qu'une envie, celle de le voir jouer car je suis certain qu'il est capable de jouer beaucoup de rôles. Pour cela, il me fallait en savoir plus sur lui car même si je ne le connaissais pas il travaillait à l'université et allait savoir pourquoi je ne le voyais pas comme élève de l'université mais que pouvait-il enseigner ici à moins qu'il ne soit un membre du personnel administratif de l'université.


© Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ethan Jones
Seeker Witch

Messages : 51
Age : 52

Lun 15 Déc - 20:40



   
   ft. Feena Riley
   Un professeur qui tombe nez-à-nez avec un autre professeur

V
oir cette charmante demoiselle le fit sourire, il ne se moquait pas, il la trouvait mignonne de rougir ainsi. Sans se vanter, elle n'était pas la première à qui cela lui arrivait. En même temps, les hommes avec des manières étaient... De plus en plus rares. Rien que d'en voir quelques-uns agir comme des cons l'exaspérait. Autre époque, autre éducation, sans doute. Malgré ses airs respectables, il n'était pas marié ni même en couple. Il trouvait que le célibat lui allait très bien, mais cela n'était pas synonyme à vouloir le rester pour le reste de sa vie. Étrangement, l'envie d'avoir une famille à lui, ne lui avait jamais traversé l'esprit. L'idée d'avoir des enfants... Une descendance était quelque chose qu'il ne pouvait concevoir pour l'instant même à 49 ans.

Il continua de la regarder, surtout ses pommettes légèrement rosit.  « Oui, mais j'aurais dû regarder devant moi plutôt que d'admirer mes pieds. » Ethan esquissa un sourire. « Êtes-vous en train de me dire que vous auriez dû m'admirez moi ? » Stop Ethan... Voilà, parfois il ne pensait pas avant de parler et donc il ne pouvait qu'arriver à un seul résultat : un malaise. Pourtant, il ne faisait que plaisanter, cependant il avait un drôle d'humour parfois. Ce rendant compte de sa connerie il enchaîna aussitôt. « Excusez-moi, encore, j'ai l'humour particulier, ne soyez pas mal à l'aise. » Il ajouta un sourire rassurant et posé.

 « Ces livres sur la relation mère-fils semblent en effet intéressants enfin je l'espère. » Ethan la regarda. Ils e retint de dire : « Si vous voulez des recherches... Je peux vous en fournir. » Cependant c'était tout à fait déplacé et il était très secret concernant sa famille. Il avait deux caractère très distinct : celui du professeur et celui de l'homme en dehors des cours. Il était un prof jovial, actif, bizarre, mais en dehors de ses classes il était calme, poli voire mystérieux par moment. Il se pinça les lèvres et osa lui demander un peu maladroitement. « Je ne vous ai jamais vu et je me demande... Êtes-vous professeur ici ? » Il ricana un peu nerveusement conscient que cette question sonnait un peu étrangement. « Ok... Cette question est étrangement comme ça, mais je suis curieux. »


WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feena Riley
Innocent Witch

Messages : 28

Mer 17 Déc - 23:46


Un professeur qui tombent nez-à-nez avec un autre professeur


Man Like Me by Robert Downey Jr on Grooveshark

Les manières qu'avait cet homme n'étaient pas pour me déplaire bien au contraire, elles étaient si rares de nos jours. Les hommes ce comporter comme des goujats pour qui tout leur étaient acquis et surtout les femmes. Sauf que moi je n'étais pas une fille facile qu'ont attrape d'un coup de filet ni qu'on délaisse une fois acquise. J'aimais me faire désirer et que je me sente exister pour la personne avec qui je suis qu'il comprenne que je ne suis pas une bonne à tout faire et que moi aussi j'ai un emploi qui plus est me passionne énormément et me prend du temps car construire une pièce de théâtre avec des élèves à caractère différent les uns des autres ne se fait pas en une seule semaine, c'est un travail permanent du début de l'année scolaire jusqu'à la fin. Pour moi les deux sont indissociables, je ne pourrais pas sacrifier ma vie professionnelle pour un homme comme je ne pourrais pas non plus quitter quelqu'un pour le travail.

J'ai toujours vécu en conciliant les deux mêmes si en ce moment c'est un peule calme plat dans ma vie sentimentale faut dire aussi que je viens juste d'arriver à Perth et en un mois j'ai eu d'autres choses à faire que de me trouver un petit ami ou même une aventure d'un soir. Après, je ne suis pas pressé car je suis encore jeune pour trouver la bonne personne tant recherché mais qui c'est peut-être que la personne se trouve tout prêt de moi sans que je m'en rende compte et comme dit ma mère l'homme de ma vie m'attend quelque part dans le monde faut juste que je cherche où il se cache enfin pour le moment il est très doué à cache-cache car des années que je le cherche et je l'ai toujours pas encore trouvé.

Mais quel charmeur cet homme, à en faire craquer plus d'une ça c'est sur même moi il m'a fait fondre et pourtant je ne suis pas aussi facile à séduire, il m'en faut plus mais là c'est un peu difficile de lui résister. Avec un physique comme le sien c'est difficile on a limite envie de se blottir dans ses bras pour lui faire un gros câlin. En plus, on dirait bien qu'il me charme. Quelle veinarde je suis.

''Je n'aurais jamais osé surtout un aussi bel homme que vous Monsieur.''

D'ordinaire, je suis plutôt mal à l'aise ou gêné mais à cet instant précis c'est tout l'inverse je souris comme une conne comme s'il avait réussi à me mettre en confiance mentalement ce qui peut paraître étrange. Au moins, une chose est sur il ne manque pas d'humour et j'aime les hommes qui ont de l'humour, c'est sur que c'est mieux qu'un homme qui fait la tête à longueur de journée.

''Vu l'expression que vous pouvez lire sur mon visage, je crois que vous avez compris que je suis loin d'être mal à l'aise.''

Le thème de ma pièce semblait lui avoir parlé, peut-être cela faisait-il rapport à sa propre vie. En tout cas que ce soit le cas ou pas, je ne vais pas lui poser la question car je ne le connais pas encore et ce genre de question est plutôt personnel et je ne voudrais pas le mettre mal à l'aise surtout que cela ne me concernait pas. Avant tout chose, il fallait que je sache qui il était, professeur? Ou membre du personnel administratif? Je vais bien finir à le découvrir enfin si j'arrive à lui demandé.

''Je suis professeur d'art dramatique et je viens juste d'arrivée afin de prendre la place de Mme Darbus qui vient de prendre sa retraite. Et comme vous avez vu ces livres sont pour m'aider à travailler ma pièce de fin d'année avec mes élèves. Sinon, moi c'est Feena Riley.''

Je venais de lui dire qui j'étais et ce que je faisais à l'université. Je m'étais présenté à lui en espérant qu'il en fasse de même je voulais savoir si son nom collé à son joli visage.

''Et vous, cher Monsieur que faite vous au sein de l'université?''


© Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ethan Jones
Seeker Witch

Messages : 51
Age : 52

Jeu 18 Déc - 2:22



   
   ft. Feena Riley
   Un professeur qui tombe nez-à-nez avec un autre professeur

«
Je n'aurais jamais osé surtout un aussi bel homme que vous Monsieur. » Ethan leva un sourcil un peu.. Non... Beaucoup surprit d'une telle réplique. S'il ne savait se contrôler, il rougirait à l'instant même... Un fin sourire passa sur ses lèvres. « Vu l'expression que vous pouvez lire sur mon visage, je crois que vous avez compris que je suis loin d'être mal à l'aise. »  Il l'observa un instant avant de répondre. « Eh bien... Je dois vous avouez que je suis surpris. Habituellement, je ne m'attends pas à... à ça. »  Nouveau bégaiement. Il se pinça les lèvres détestant ces moments. Qu'est-ce qu'il lui prenait bon sang ? D'accord, il n'était pas indifférent aux charmes de cette jeune femme... Cependant, il n'avait pas trop de temps pour partager sa vie avec quelqu'un. Il a toujours été un grand solitaire et très indépendant, du coup, ce n'était pas ce qu'il cherchait le plus dans sa vie. Bien que dans sa jeunesse, il était un peu plus souvent dans le lits des jeunes femmes et dans des relations plutôt à court terme.

Il hocha la tête à la réponse à sa question. Elle était donc prof d'art dramatique... Quel hasard, ils étaient dans le même domaine, celui des arts. « ... je viens juste d'arrivée afin de prendre la place de Mme Darbus qui vient de prendre sa retraire. Et comme vous avez vu ces livres sont pour m'aider à travailler ma pièce de fin d'année avec mes élèves. Sinon, moi c'est Feena Riley. » Ethan penchant la tête en fronçant les sourcils. « Mme Darbus ? Je suis nouveau ici, depuis quelques mois. » Il haussa les épaules. « Je ne la connais pas, mais il me semble que le nom ne m'est pas complètement inconnu. » Il voulut se présenter, mais avant même la naissance de sa phrase, elle le coupa. « Et vous, cher Monsieur que faite vous au sein de l'université ? » Il afficha un large sourire. « Je m'appelle Ethan Jones, je suis enchanté de vous rencontrez. » Il démontra du regard les livres qu'il tenait. « Je suis professeur de musique et comme je suis, je ne m'en cache pas, plus doué musicalement, l'histoire de la musique n'est pas mon fort. Sinon je ne serais pas là à faire des recherches pour mon cours, moi aussi. » Il eut un petit rire. Il était peut-être prof de musique et avait fait toutes les études du monde pour l'être, son gros défaut restait néanmoins l'histoire. Il connaissait les grands compositeurs, certes, mais leur vie en général, là il était complètement paumé. Pourtant, il avait tout étudié, mais disons que c'était un technique d'étude un peu médiocre que tout adolescent de nom fait au moins une fois -un tout le temps- dans sa vie : étudier la veille et après l'examen, pouf, plus aucun souvenir. Il ajouta après un moment. « En tout cas, c'est un heureux hasard, nous sommes tous deux dans le même domaine... Enfin celui des arts en général. »

Il regarda ses livres portant sur la relation mère-fils encore une fois. Il se demandait qu'elle pouvait bien être le titre de la pièce qu'elle voulait faire interpréter par ses élèves en fin d'année. À moins que, comme lui à quelques différences près, elle compose elle même sa pièce de A à Z. D'ailleurs son rêve était de devenir un compositeur connu quel que soit le style musical bien que l'aspect instrumental de la musique le rejoignait davantage que les paroles. Pour lui, c'était les notes et la façon dont elles étaient jouées qui composait les paroles et non les paroles qui composaient la musique. « Ce serait intéressant... Pourquoi ne composerions-nous pas un opéra anglophone ? » Il sourit en coin. Ethan n'était pas très sérieux dans ses propos. Mais, quand même, ce pouvait être possible dans une certaine limite... Musique, théâtre, danse et arts plastiques étaient réunis dans l'opéra. « Est-ce que la pièce que vous allez présentez en fin d'année est une interprétation ou une pièce de votre cru ? »


WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feena Riley
Innocent Witch

Messages : 28

Ven 19 Déc - 22:09


Un professeur qui tombent nez-à-nez avec un autre professeur


Man Like Me by Robert Downey Jr on Grooveshark

Je vis que ma remarque le troublait car même s'il ne le montrait cela se voyait. Bien sûr je n'allais pas le lui dire, c'est encore plus marrant de voir un aussi bel homme tel que lui embarrassé devant une aussi jeune femme que moi. Je pourrais limite être sa petite sœur, je ne dirais pas sa fille car il ne doit guère être plus âgé que moi peut-être dix ans tout au plus car c'est sur et certain qu'il ne fait pas vieux même plutôt jeune. Moi je lui donnerais 40 ans à peine car c'est impossible qu'il soit plus âgé que ça. Je crois que je l'ai beaucoup surpris dans ma façon de réagir, disons que j'ai étais spontané et plutôt extraverti ce qui n'est pas dans mes habitudes mais avec lui il semble difficile de se  la jouer objet de décoration ou simple statue en le regardant sans dire un mot. Une chose est sur avec lui j'en avais des choses à dire vu que je ne bégayais pas et n'avais aucun blocage au niveau de moi ce qui me permettait de pouvoir lui parler mais surtout de lui répondre sans aucun souci. Il me fallait juste faire attention et ne pas trop parler non plus telle un moulin à parole par risque de lui faire perdre le fil de notre conversation et que ça lui donne envie de fuir loin d'ici en courant.

''Je dois vous avouer que cela me surprend aussi car en règle je suis plutôt gêné face à un homme aussi charmant que vous.''

Il est vrai que me sentir mal à l'aise ne faisait pas partie de ma vie ce qui serait un comble pour moi qui est professeur d'art dramatique et qui en plus de ça travaille beaucoup sur la confiance en soi avec ses élèves et les aider à s'ouvrir aux autres. Je voulais que mes élèves soient capables de dires ce qu'ils ressentent et qu'ils ne soient plus gênés dans des situations qui parfois peuvent devenir embarrassante comme ici en face d'un bel homme qui vous drague inconsciemment et dont vous n'êtes pas insensible à ses charmes.

Heureusement que je n'étais pas mal à l'aise en face de lui sinon je serais passé pour une pauvre fille qui a l'air idiote et sans cervelle ce que je ne suis pas. Face à ses petits charmes, j'aurais pu rougir comme la plupart des femmes surtout qu'il s'est y faire et dire les bons mots au bon moment mais il n'en était rien, je restais là face à lui souriant grandement ne montrant rien d'autre comme expression pour qu'il ne puisse pas voir que cela me plaisait et que je n'en étais pas insensible. Je me mis à rire intérieurement car je me mis à nous imaginer tous les deux autour d'un bon café bien chaud comme je les aime en train de parler de notre vie trépidante à tous les deux. Soit lucide ma petit Feena un homme que lui ne peut pas être célibataire, à coup sur il est marié et déjà père depuis longtemps. Je m'ôtais cette idée de la tête pour me concentrer sur le moment présent et non sur un futur qui n'arriverais pas.

À présent, il me connaissait par mon nom et prénom en plus il était même au courant de mon activité professionnelle que j'assumais et revendiquez par-dessus tout. Une question me titillait qui est donc ce mystérieux individu séduisant qui se trouvait en face de moi. Je voulais tout savoir sur lui car il me captivait comme peu de gens arrivaient à le faire. Je crois que cela venait surtout de son regard que je ne pouvais plus quitter des yeux comme si j'étais sous hypnose.

''Oui Mme Darbus est l'ancienne professeur d'art dramatique de l'université que je remplace dorénavant à titre permanent. Disons que je l'ai remplacé au pied levé car elle a dû partir plutôt que prévue et n'a en conséquence pas pu terminer son année comme elle le souhaitait. Du coup, Perth me voilà.''

Il s'appelait donc Ethan, Ethan Jones, quel joli prénom en plus celui-ci colle parfaitement à son joli visage. Forcément, je ne pouvais que craquer encore plus je ne pus m'empêcher de le regarder avec des petits yeux de biche.

''Enchanté Mr Jones, enchanté de vous connaître enfin c'est un grand plaisir de faire votre connaissance cher collègue.''

C'était donc un professeur de l'université et en plus il enseignait l'art tout comme moi et la musique en plus. Moi qui est toujours rêvé d'apprendre à jouer de la guitare, peut-être me donnera-t-il des cours?  Ethan préféré enseigner le solfège et la pratique d'un instrument plutôt que de donner un cours sur l'histoire de la musique comme les biographies des grands musiciens tels que Mozart ou Bach. Pour ma part les recherches me plaisaient car elle me permettait de me retrouver au calme et pouvoir mieux puiser dans mon inspiration afin de proposer le meilleur possible à mes élèves. Ses recherches n'étaient pas fastidieuses mais parfois très intéressantes car elle me permettaient de me cultiver et d'apprendre de nouvelles choses.

''Moi je trouve ça excitant car chaque recherche peut devenir un plus pour ma pièce de fin d'année. J'aime quand mes pièces sont bien travaillés, à l'avance si possible pour éviter les incohérences dans l'histoire.''

Mes recherches me servaient parfois dans mes cours quand je voulais faire expliquer un truc à mes élèves ou alors leur montrer quelque chose pour leur faire comprendre ce que j'attendais d'eux soient au niveau de l'expression du visage aussi bien que la gestuelle que la gestion de l'espace sur scène. Bien entendu, j'adaptais mes cours en fonction de l'âge de ms élèves. Je ne montrais pas les mêmes vidéos ou extrait de lire à des enfants qu'à des adultes tout comme le thème qui lui aussi variait et ce aussi en fonction du public à qui allait s'adressait la représentation finale.

''Oui comme vous dites Mr Jones, vous et moi enseignons l'art dans cette université. Moi en tout cas  enseigner ici me plais beaucoup. En même temps, j'adore mon métier.''

La fin d'année approchait et ma pièce avait déjà bien avancé car j'avais trouvé tous mes rôles principaux, il ne me manquait plus qu'un ou deux rôles secondaires et des figurants. Pour le narrateur de la pièce je ne m'inquiétais pas car on m'avait donné deux trois nom qu'il me fallait auditionné pour choisir le meilleur. Pour l'histoire j'avais déjà écrit une bonne partie. J'avais pour habitude d'écrire moi-même ma pièce de théâtre et une fois que l'écriture avait bien avancée, j'en faisais part à mes élèves pour les faire participer à sa création et surtout pour avis des comédiens qui étaient les principaux intéressés. Pour le moment, je n'avais pas encore trouvé le titre idéal mais cela importait peu car pour moi le plus important était le contenu de la pièce et non le titre. Le titre je le trouverais au moment venu.

Chaque pièce de théâtre que je créais ne pouvait pas être parfaite sans une musique appropriée. Pour ça, je passais des heures à écouter de la musique, j'écoutais tout ce que j'avais sous la main et vraiment de toutes musiques confondues. Il me fallait trouver les musiques qui collait parfaitement à ma pièce. Pour savoir si une chanson est bonne pour ma pièce, je l'écoute en regardant un beau paysage tout en pensant au sujet de ma pièce si la musique gâche mes pensées alors je la jette sinon elle ne me quitte plus et je la garde pour ma pièce. Il venait de me proposer d'écrire un opéra anglophone, projet ambitieux ce qui me parut une très bonne idée. J'adorais les gros projets comme celui-ci que j'avais à faire en équipe en l'occurrence, ici avec Ethan. Lui a la composition de la musique et moi à la mise en scène. Plus je pensais à son idée plus je trouvais que c'était une excellente idée que je me devais d'accepter sans plus tarder.

''J'accepte avec grand plaisir la création d'un opéra symphonique avec vous Mr Jones. Je suis sur que nous pouvons former quelque chose de sympa tous les deux.''

Je le regardai tout en souriant pour lui exprimer ma gratitude pour la demande du projet.

''J'aime que les images évoquent des sons et que les sons évoquent des images.''


Je venais de lui sortir une phrase à l'apparence philosophique alors qu'il n'en était rien même si j'en avais beaucoup fait dans mes études et que cela me servait parfois dans mon travail.

''Il s'agira comme chaque année d'une pièce crée de toutes pièces par mes propres soins. Des dialogues à la musique en passant par les costumes et la mise en scène. Chaque pièce est un peu comme mon bébé à moi et quand je la confectionne je me l'imagine dans la tête et tout se créer petit à petit. Quand je demande de l'aide aux autres, ils ne sont jamais pas capables de comprendre ce que j'ai en tête et du coup ça me gêne vu que ça me retarde car du coup je dois le faire moi-même en moins de temps que si je ne leur avait pas demandé. La seule aide que j'accepte et celle de mes élèves car ce sont eux les comédiens mais attention ils ne me donnent que leurs avis.''


© Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ethan Jones
Seeker Witch

Messages : 51
Age : 52

Sam 20 Déc - 2:59



   
   ft. Feena Riley
   Un professeur qui tombe nez-à-nez avec un autre professeur

«
Je dois vous avouer que cela me surprend aussi car en règle je suis plutôt gêné face à un homme aussi charmant que vous. » Ethan la regarda et sourit afin de la remercier pour ce compliment. Il devait bien se l'avouer, elle était charmante aussi. Il était rarement tombé sur des femmes qui ne s'offensait pas de son sens de l'humour particulier et qu'il ne mettait pas mal à l'aise avec ses propos maladroits. Peut-être était-ce seulement dû au fait qu'elle soit une professeur d'art dramatique ? Possible. Ensuite, elle expliqua plus amplement la raison de son arrivée alors que l'année était déjà entamée. « Enchanté Mr. Jones, enchanté de vous connaître enfin c'est un grand plaisir de faire votre connaissance cher collègue. » Il ne put s'empêcher de la regarder dans les yeux. Des beaux yeux bruns qui le regardait de cette façon... Hm... Il aimait bien. Un petit sourire charmeur naquit au coin de ses lèvres avant de baisser la tête et reprendre son air normal. « Moi de même Mme Riley ! » Il trouvait un peu étrange se faire surnommer Mr. Jones. Il avait toujours insisté pour que l'on l'appelle par son prénom. Son nom de famille lui rappelait tout le temps... Sa famille... Les beaux moments, mais aussi, le plus souvent, les mauvais. Ceux où il s'engueulait avec ses parents peu avant son départ pour l'université dans le domaine qui l'allumait. Paix à leur âme. Ils étaient décédés, mais leurs problèmes ne s'étaient pas éteints avec eux malheureusement. Ils persistaient avec ses frères et sœurs.

« Moi je trouve ça excitant car chaque recherche peut devenir un plus pour ma pièce de fin d'année. J'aime quand mes pièces sont bien travaillés, à l'avance si possible, pour éviter les incohérences dans l'histoire. » Il hocha la tête compréhensif. Pour sa part, l'histoire des grands compositeurs n'aidait pas vraiment musicalement parlant. Pour composer, cependant, cela pouvait s'avérer utile. Comment ses grands maîtres de la musique pensait et imaginait leur pièce... Ethan les admirait pour leur énorme talent. Lorsqu'elle vint sur sa proposition improvisée sur le montage d'un opéra, il fut à nouveau surprit. « J'accepte avec grand plaisir la création d'un opéra symphonique avec vous Mr Jones. Je suis sûr que nous pouvons former quelque de sympa tous les deux. » Il cligna des yeux un peu hésitant, après tout quand il avait dit ça, il plaisantait. Il n'était pas sérieux. « Heu... Quand je disais ça je plaisantais, mais ce serait quelque chose que nous pourrions faire oui. » Il lui offrit un grand sourire. Il était emballé par l'idée, il avait toujours rêvé de composer des pièces instrumentales comme les opéras. S'ils mettaient en œuvre ce projet, il aurait du pain sur la planche pour ne pas dire que des nuits blanches l'attendaient.

« J'aime que les images évoquent des sons et que les sons évoquent des images. » Il aimait cette phrase, s'il pouvait la citer, il en serait ravi. Malgré que sa citation par excellence restait celle de Nietzsche : La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil. Dusse sait à quel point il était d'accord avec cette citation. « La musique embellit les lieux où on l'entend... Julien Green... » Ne put-il s'empêcher de répondre. Autre de ses citations favorites. Il en connaissait plusieurs et en aimait plusieurs de sorte qu'il avait un genre de palmarès.

Oh alors elle écrivait ses propres pièces. Elle devait avoir beaucoup d'inspiration comme lui en fait lorsqu'il composait. Parfois, il lui arrivait d'improviser, souvent en pleine rue. Il aimait prendre son violon ou sa guitare et aller jouer pour les passants. Il ne faisait pas cela pour l'argent, mais pour son plaisir et ceux des inconnus. Il improvisait sur des morceaux connus comme sur les moins connus.  Il y mettait du sien et les passants n'était pas déçus. Il n'eut pas encore de mauvais commentaires. C'était une bonne chose, même s'il en recevait, il continuerait quand même à moins qu'on ne lui lance des tomates en pleine rue. « Je dois avouer que vous m'impressionnez. Je sais ce que c'est composer et je dois dire que monter une pièce de théâtre doit être un peu plus difficile qu'un morceau de musique. Je ne surestime pas le théâtre, mais penser non seulement aux dialogues et aux actions, il y a tout le reste, la mise en scène, l'éclairage, les costumes. Un morceau de musique en soi n'est pas si compliqué à composer, il faut que le tout soit beau. » Tout à coup il jeta un coup d'œil sur sa montre. Il était encore tôt pour se mettre à faire des recherches. Il sourit et ajouta. « Et... Vous pouvez m'appelez Ethan. Seulement Ethan. C'est un peu plus familier, après tout, nous sommes entre adulte. Puis-je vous appelez Feena ? » Voilà quelque chose qu'il voulait mettre au clair au plus vite. Bien que sortant de sa bouche d'une façon qu'il aimait bien, il n'en restait pas moins qu'il pensait à sa famille et ses problèmes. Il savait qu'il ne pourrait les oublier, mais s'il pouvait diminuer le nombre de fois où il pensait à eux, se serait déjà d'un grand positif chez lui. Il se rendait aussi compte que fuir Boston n'avait rien résolu... Après... L'autre raison du pourquoi il était déménagé à Perth c'était l'université. Elle était géniale, il aimait y enseigner même si ce ne faisait que quelques mois. Malgré tout il était intrigué par la supposée secte. Peut-être que sa curiosité le conduirait à sa perte, car il avait un mauvais pressentiment. Plus rien ne l'étonnait après avoir découvert qu'il était un sorcier. Il espérait apprendre davantage sur cette discipline, trouver quelqu'un qui l'aiderait, cependant ce n'était pas simple... Il ne pouvait arriver à côté de quelqu'un et dire : êtes-vous sorcier ? Si oui, pourriez-vous m'apprendre ? Bien qu'extravaguant, il n'irait pas jusque là.

Il se passa une main derrière la nuque. Il remarqua du coin de l'œil qu'ils énervaient la bibliothécaire. Bien sûr, ils discutaient là où le silence était d'or, cependant il ne voulait pas terminer cette rencontre. « Hm... Est-ce que vous seriez libre pour aller prendre un café ou un verre ? » Il haussa un sourcil attendant sa réponse.



WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feena Riley
Innocent Witch

Messages : 28

Lun 12 Jan - 19:01


Un professeur qui tombent nez-à-nez avec un autre professeur


Man Like Me by Robert Downey Jr on Grooveshark

Ethan s'était présenté à moi après que j'eus fait de même tout en ne quittant pas mon petit sourire du bout des lèvres. Et je vis bien que cela lui plaisait et qu'il n'avait plus l'air d'être mal à l'aise en face de moi. Je crois qu'il fut ravi d'apprendre la raison de ma venue à Perth pour enseigner même si je lui plaisais pas mon métier quant à lui l'intéressait et j'en étais ravi. Au moins ça me faisait un sujet de discussion avec lui qui n'était pas n'importe qui mais un professeur et d'art en plus, la musique plus particulièrement. Le voir me regarder avec ses jolis yeux bruns et son sourire aux lèvres me fit fondre instantanément mais je ne le montrais pas par pudeur. Ethan était un véritable tombeur de ses dames et à coup sur, il n'était pas célibataire ce qui était bien dommage. Cette pensée me fit rire car en venant ici, je m'étais dit de ne pas laisser entrer un mec dans ma vie de sitôt peut importe la relation qu'il y aurait entre nous sans compter les relations de simples collègues ce qui semblait bien parti mais moi j'en venais à me demander si un homme comme lui était libre.

Monter un opéra symphonique je ne l'avais jamais fait mais lorsqu'il me l'avait proposé je lui avais immédiatement dit oui sans imaginer une seule seconde le travail que cela impliquerait après tout je serais avec lui alors je n'avais pas grand-chose à perdre et puis ça pourrait aussi être un projet intéressant aussi bien professionnellement qu'humainement. Peut-être que le projet n'irait pas à son terme cela m'importait à vrai dire car le plus important outre d'être en sa compagnie était l'apprentissage de nouvelle chose dans un domaine que je ne connaissais que très peu à part quelques études de solfège étant plus jeune.

''Moi si je vous ai dit c'est parce que le projet me plais et qu'il est intéressant et je suis certain que nous pourrions à nous deux faire un résultat très sympa.''

Je me réjouissais à l'idée de travailler avec lui car le travail était ma vie et j'adorais mon métier en plus de ça. Travailler en équipe me plaisait car j'adorais échanger mes idées avec les gens pour en faire quelque chose, j'aimais davantage les gens avec qui je pouvais communiquer et qui avaient elles aussi des choses à dire. Et ma citation résumait bien tout ça car pour chaque projet la musique avait une part importante, je choisissais mes musiques et l'ai écouté une fois le projet bien entamé et si la musique était en parfaite adéquation avec le moment où elle allait être utilisée alors celle-ci ne me quittait plus et je savais que c'était la bonne.

''Très bonne citation Mr Jones, Il est vrai que certaines musiques peuvent nous faire mieux apprécier le décor qui nous entoure.''

Ethan avait raison sur ce point écouter des musiques en adéquation avec le lieu où nous nous trouvons était un réel plaisir comme une extase car la combinaison entre le lieu et la musique pour ne faire qu'un est parfois un petit moment de paradis.

''Je vais vous faire une confidence, j'adore écouter de jolies musiques allongé dans un parc les yeux fermés surtout quand les mélodies sont magnifiques et accompagné d'une jolie voix alors là c'est encore mieux.''

Et ces moments-là si rares dans ma vie car trouver la musique et le lieu adapté n'était pas chose facile sauf quand je prenais le temps d'y réfléchir un tant soit peu. Mais ces moments me vidaient l'esprit me permettait d'avoir les idées plus claires et parfois même d'avoir des idées pour une de mes pièces ou tout autre projet.

''Vous me flattez Mr Jones, c'est vrai que tout ça demande du boulot mais je m'en fiche car cela me plais de faire tout ça moi-même et de prendre la direction qui me va et qui me semble la meilleur pour ma pièce. Et j'avoue que voir le résultat final est pour ma part largement comparable à une orgasme. Vous n'imaginez pas le bonheur que ça me procure de voir ma pièce entièrement terminée et présenté aux yeux de tous.''

J'étais très flatté de tous ses compliments qui me touchait. Une chose avait l'air de le contrarie mais avant que je lui pose la question Ethan m'expliquait la raison, c'était une chose toute bête il n'aimait pas que je l'appelle par son nom de famille qu'il jugeait familier.

''Pas de problème Ethan je vais essayer mais j'ai pour habitude de vouvoyer mes collègues surtout les plus âgés. Appelle-moi comme cela te convient.''

La façon avec laquelle il m'appellerait m'importe peu tant que ce soit Feena ou Mlle Riley cela me convenait. Nous devions être là depuis au moins dix minutes et je vis bien autour de moi que notre discussion dérangé mais je ne voulais pas la finir comme ça. Je me résolus à l'inviter à sortir de dehors terminer notre conversation dans la cour. Avant que je le temps de lui dire quoi que ce soit Ethan me propose de terminer notre discussion autour d'un café.

''Oui, je le suis Ethan.''


© Halloween sur Never-Utopia

[/color][/b]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ethan Jones
Seeker Witch

Messages : 51
Age : 52

Lun 12 Jan - 22:15



   
   ft. Feena Riley
   Un professeur qui tombe nez-à-nez avec un autre professeur

«
Moi si je vous ai dit c'est parce que le projet me plais et qu'il est intéressant et je suis certaine que nous pourrions à nous deux faire un résultat très sympa. » Ethan était ravi. Dans le cas présent, ce qu'il avait dit sur le ton de la plaisanterie était quelque chose qu'il avait dans ses projets, mais il savait qu'il ne pourrait le faire jusqu'à maintenant... Enfin un grand projet qu'il pourrait concrétiser avec une femme tout aussi passionnée de son domaine que lui ! Et même, si tous deux n'arrivaient pas à la fin de ce projet, ce ne pouvait qu'être une expérience enrichissante ! Un sourire ravissant illumina son visage l'espace d'un instant. Puis, elle répliqua à sa citation ce qui le fit sourire de nouveau. « Je vais vous faire une confidence... » Il leva un sourcil. « Allez-y » l'incita-t-il. « ... j'adore écouter de jolies musiques allongée dans un parc les yeux fermés surtout quand les mélodies sont magnifiques et accompagnées d'une jolie voix alors là c'est encore mieux. » Ethan opina tout à fait en accord avec cette petite anecdote. Sur ce point, il était exactement comme elle et c'était pour cette raison que son Ipod était vital. Lorsqu'il baissait son regard en pleine rue pour le regarder, ce n'était pas pour l'envie irrépressible de regarder les réseaux sociaux, mais pour trouver SA chanson. Celle qui se mariait parfaitement à son humeur et à son environnement du moment.

« Vous me flattez Mr Jones, c'est vrai que tout ça demande du boulot, mais je m'en fiche car cela me plais de faire tout ça moi-même et de prendre la direction qui me va et qui me semble la meilleure pour ma pièce. Et j'avoue que voir le résultat final est pour ma part largement comparable à un orgasme... » La comparaison arracha au professeur un sourire amusé. « ... Vous n'imaginez pas le bonheur que ça me procure de voir ma pièce entièrement terminée et présentée aux yeux de tous. » Ethan hocha de la tête. « Je suis tout à fait d'accord. Vous savez, je suis un perfectionniste alors je ne suis jamais complètement satisfait de ce que j'entreprend bien que ma fierté est sans égale. Voyez, j'ai rassemblé toutes mes compositions et je les ai tous enregistrées en studio pour en faire un album. Je suis heureux de l'avoir fait et fier, mais encore, j'ai toujours quelques insatisfactions. » Il haussa les épaules avec un petit rire. « Ce doit être pour cette raison que je compose sans cesse croyant que je peux toujours me dépasser. » Il se posa alors une question purement rhétorique. « Je me demande si c'est malsain d'être toujours en compétition avec soi-même. » Il se pinça les lèvres avec un soupire neutre n'attendant aucune réponse de la part de Feena.

« Pas de problème Ethan je vais essayer, mais j'ai pour habitude de vouvoyer mes collègues surtout les plus âgés. » Ethan leva un sourcil avec un air faussement vexé. « Ouch, vous me donnez un coup ! Moi ? Vieux ? Pffff » Il grimaça et rit doucement afin de ne pas déranger davantage la bibliothécaire qui semblait de moins en moins patiente. « Je plaisante, je ne suis pas offensé. » Ethan n'était pas complexé par son âge bien que cela l'angoissait un peu pour son avenir. L'arthrite et autres problèmes qui pourraient l'empêcher de jouer était source d'une peur qu'il ne pouvait décrire. Il espérait trouver un substitut sinon il serait le plus malheureux des hommes. Seul, sans attache, que lui réservait l'avenir s'il ne pouvait plus jouer de ses instruments ? Ça l'effrayait, cependant il préférait se mentir à lui-même sur le sujet. Ne pas y penser et se dire qu'il continuerait de jouer peu importe. Feena la ramena brutalement sur Terre non sans soulagement intérieur. « Oui, je le suis Ethan. » Il pencha la tête et l'invita à sortir de la bibliothèque. Une fois à l'extérieur, dans le corridor désert. « Dans 30 minutes au Starbuck du Centre-ville. » Il lui fit un clin d’œil tout sourire sans lui laisser le temps de répondre. Il était déjà disparu à l'angle d'un couloir afin de rejoindre son bureau et y déposer ses livres. Il se passa une main dans les cheveux distraitement, oubliait-il quelque chose ? Hm... Non pas en apparence. Ramassant ses clés et sa veste il ferma la porte de son bureau. Direction le centre-ville !  


WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Un professeur qui tombent nez-à-nez avec un autre professeur [Feena & Ethan] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Joué avec ceux qui ont le unite avec le 2g
» Echec de la connexion avec les autre joueurs"
» Chacha681 arrive (avec un autre pseudo)
» [RoleP] [HRP] A l'autre bout du monde [Discussion, commentaires, questions]
» [LoL] Objets de la S3 #2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obscure Clarté :: Détente :: Archives :: RPs Terminés-