AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Pourquoi pas s'incruster dans un cours de mytho(logie) [RP libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Octavia Moore
Demons

Messages : 46
Age : 25

Jeu 1 Jan - 17:47






Mytho(logie)
RP libre

Pourquoi faut-il que je sois tombée sur le plus grand cinglé que cette ère n'est jamais connu, sans compter Hitler bien sûr. Sauf qu'à la différence d'Hitler, Maximus était un sorcier totalement cinglé qui avait la capacité de contrôler des êtres comme moi : des démons. Démons... j'ai l'impression de sortir tout droit d'un mauvais épisode de Charmed ou de Buffy contre les Vampires ! Un frisson me parcourt le long de la colone vertébrale quand je songe à ses séries : à chaque fois, c'est toujours les démons qui meurt à la fin... Octavia reprend toi ! Tu vas quand même pas laisser cet idiot te faire tuer ! Mais en faite je crois que le pire dans tout ça, c'est que je n'arrive pas à reconnaitre les sorciers et sorcières qui sont probablement autour de moi. Un instant, je relève la tête de ma souris fraichement disséqué pour regarder les élèves autour de moi. Peut être que l'un d'entre eux, est un chasseur de démons. Et qui sait, peut être sait-il déjà ce que je suis ! Je secoue frénétiquement la tête et me replonge dans l'observation de ma souris. Eh bien si quelqu'un sait ce que je suis, je l'attend de pied ferme pour lui botter son beau petit cul de bébé luisant grâce à de la crème et du talque.

D'un coup la sonnerie retentit. Je sursaute d'un coup et émet un faux mouvement qui plante mon scalpel dans la souris avant de littéralement déchirer les entrailles de la pauvre bête. Heureusement, je m'écarte suffisamment rapidement avant que le peu de sang qui restait dans la bestiole atterrisse sur moi... pour venir atterrir sur mon voisin de paillasse. Je lâche alors un petit "Oups" pour ravaler mon envie d'éclater de rire...Bien fait pour lui ! Avant que la situation ne dégénère, j'attrape rapidement mon vieux sac à bandoulière pour le mettre sur mon épaule et file jusqu'à la sortit en finalement éclatant de rire en entendant les jurons de ma victime. De toute façon, même si il voulait me rattraper pour m'en foutre une, mes charmes le rendrait tout d'un coup doux comme un agneaux : un avantage au statut de créature des enfers. Enfin créature des enfers... je ne sais même pas si ce stéréotype est vrai ! En réalité, cette couille mole de Max n'a rien voulu me dire sur pourquoi je suis ici, ce qu'il me veut, et surtout quelles sont mes origines ! Qu'il aille pourrir en enfer celui là...

Alors que je me dirigeais vers la maison des Zeta, je m'arrêta un instant devant l'amphithéâtre, intriguée par le panneau qui se trouvait juste devant. Ce panneau sert juste à indiquer le prochain cours qui va se passer à l'amphi, mais le sujet de ce cours me rendait incroyablement curieuse : "Mythologie du démon dans les cultures occidentales : fabulation ou réalité ?" Je lâcha un petit rire amusé, bien sûr que ce n'était pas de la fabulation puisque j'étais là moi ! Mais c'est le mot mythologie qui m'intriguait surtout, je n'avais encore jamais voulu chercher moi même mes origines, peut être par peur. D'un pas alors décidé, je m'engouffra dans l'imposant pseudo monument régional, même si pour moi ce n'est qu'un amas de brique brune légèrement extravagante à cause de sa forme oblique. M'enfin bon... je ne juge absolument pas ! Alors que je me dirige vers la salle, je me fais interposé par un surveillant dans le hall principal. Je soupire bruyamment... Mec m'oblige pas à faire ça. Voyant qu'il essaye de voir ma carte étudiant pour s'assurer que j'ai le droit d'être ici, je plonge mon regard ,à présent devenu brulant, dans son regard qui se fait de plus en plus vitreux plus que plonge au très fond de son esprit et de son subconscient.

- Voyons... tu sais très bien que c'est totalement ridicule de faire ça. Je comprend que tu trouve ton boulot pourrit, donc je sais que tu t'en fiche complètement de laisser passer n'importe qui. Et puis... je sais que secrètement tu adores regarder mes fesses, donc en me laissant passer, ça te permettra de me voir dans l'angle que tu préfères.

Intérieurement, je grimace de dégout. J'ignorais totalement que ce gars pouvait se montrer si pervers ! Mais je préfère garder mon regard enjôleur pour que mon petit manège marche jusqu'au bout. Mes lèvres s'étire en un sourire éblouissant, à la colgate totale, lorsqu'il s'écarte pour me laisser passer en bredouillant un "Passe ma jolie". Je refrène une envie de lever les yeux au ciel et passe en essayant d'oublier qu'il est en train de me mater sans vergogne. Une fois rentrée dans l'amphi, je lâche un jurons en italien.

- Figlio di una cagna...

C'est ça l'avantage d'être italienne en Australie : personne comprend un traitre mot de ce que vous racontez !
Voyant que toutes les places de devant son prise, je m'installe au fond de l'amphithéâtre, c'est à dire au point le plus haut. Heureusement que je n'ai pas le vertige ! Une fois assise sur un siège, je regarde autour de moi. Aaaah c'est littéraire, on pourrait les voir à des kilomètres à la ronde avec leur façon de parler, leur tenue de hipster et leurs lunettes. On dirait que c'est l'uniforme obligatoire pour suivre un cursus de lettre ! Soudain, je sens le poids d'un corps se poser sur le siège juste à côté de moi. Eh merde... moi qui voulait rester toute seule. Pour éviter toute discussion, je regarde droit devant moi en m'adressant à l'inconnu sans le regardant, appuyant ridiculement sur mon accent italien.

- Désolé... moi, je parle très mal le anglais.

Bon on dirait plus une attardé qu'autre chose... mais ça peut passer !

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




I'm not a little Princess.


Il vient une heure où protester ne suffit plus : après la philosophie, il faut l’action. O. C.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ethan Jones
Seeker Witch

Messages : 51
Age : 52

Ven 2 Jan - 4:42



   
   ft. Octavia Moore
   Pourquoi pas s'incruster dans un cours de mytho(logie)

B
elle journée comme toujours quoique légèrement nuageuse... Ethan méditait tranquillement assis dans son fauteuil de salon les maintes jointes. Les yeux fermés, il pensait à la façon dont il allait aider la demoiselle du nom de Anna Clark. Cette fille l'intriguait quelque peu rien que par ses origines. Malgré ses quelques excès de curiosité, il allait le refréner rapidement. Il n'avait pas à mettre son nez dans les affaires d'autrui.. Enfin... Dans une certaine limite. Par exemple, une personne louche, il n'hésiterait pas une seconde à survoler les documents. Il se demanda ensuite où il aurait accès aux archives et comment. Bibliothèque ou direction ? Mieux valait passer par la bibliothèque d'abord. Il allait se renseigner aujourd'hui même ! Ethan se leva soudainement et s'empara de sa veste. Il parcourut en moins de dix minutes la distance qui le séparait du campus.

Arrivé, il alla directement à la bibliothèque, cependant il reste figé devant la vitrine de cette dernière. Il avait passé par l'amphithéâtre et le cours qui allait commencer dans quelques minutes l'intriguait fortement. Rapidement, il avait pu y lire : "Mythologie du démon dans les cultures occidentales : fabulation ou réalité ?" Il s'était senti interpellé, mais il avait passé son chemin. C'est seulement devant la bibliothèque qu'il se retrouva face à ce petit dilemme intérieur. Archives ou ce cours..? Allez... les archives pouvaient attendre. Sa curiosité l'emporta sans conteste et il revint sur ses pas. Il s'infiltra dans la salle discrètement et la place la plus près et à l'écart. Il s'installa sur le siège sans remarquer la jeune femme brune. Ce n'est que lorsqu'elle parla qu'il la remarqua dans un petit sursaut. « Désolé... moi, je parle très mal le anglais. » Ethan leva un sourcil la surprise passée. Il la trouvait un peu étrange puisqu'il ne lui avait pas adressé la parole. Il lui répondit brièvement avec un petit sourire poli bien qu'elle ne le regardait pas. « Ce n'est pas un problème pour moi, je vous comprend bien pour l'instant. » Il jeta un coup d'œil vers l'avant de la salle. « Hm... Est-ce que vous comprenez bien l'anglais ? » Oh bien sûr, il avait relevé son fort accent italien tellement fort qu'il commençait à douter des mots de la demoiselle.

Il tomba rapidement dans ses pensées. Les démons... Il n'avait jamais cru à leur existence jusqu'à ce que le doute s'insinue en lui après avoir découvert qu'il était un sorcier. Après tout, peut-être qu'Harry Potter existait réellement comme les démons ? Haha... Non pas Harry Potter... Tout de même, il pratiquait la magie sans baguette et ne faisait aucune potion. Il gardait cependant des notes sur les divers sorts qu'il avait appris ou découverts par lui-même. Il n'avait encore rien créé contrairement à sa musique. La marge entre la composition musicale et celle de sortilège était, certes, très large. Il ne se trouvait pas assez expérimenté en la matière pour tenter quoique ce soit en ce sens. Si seulement il pouvait trouver quelqu'un qui lui apprendrait tout ce qu'il avait manqué durant toutes ses années...

WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Andrew O'Donnell
Devoted Witch

Messages : 20

Mer 14 Jan - 14:17


Pourquoi pas s'incruster dans un cours de mytho(logie)

C'était mon premier jour de cours et je n'avais encore que peu d'élèves qui suivaient mon cours, j'avais donc du temps devant moi. J'avais entendu parler d'un cours spécial sur la mythologie des démons et avait décider d'aller voir un peu ce qui se disait dans ce cours. J'entrai dans l'amphithéâtre qui était déjà presque plein à l'exception des quelques derniers rangs. Je m'installai tout au fond, vers la porte. Cela me fit sourire car quand j'étais moi-même étudiant c'est à cette place que je me mettais toujours. On ne change pas les bonnes habitudes.

Le cours commença et très vite je me rendis compte que le soit disant spécialiste qui s'exprimait ne savait pas vraiment de quoi il parlait. Je ne croyais pas aux démons mais ce type n'allait certainement pas me faire changer d'avis. Je fus tenter de m'en aller mais je décidai de rester car de toute manière je n'avais rien de mieux à faire.

Alors que j'écoutais vaguement et que je m'ennuyais franchement une jeune fille entra en jurant en italien. Je ne parlais pas italien mais je savais pertinemment que c'était des insultes, qu'est-ce qu'elle pouvait bien avoir celle-ci pour s'énerver comme ça et venir troubler l'aura d'ennui qui régnait dans la salle. Elle s'assit à deux sièges de moi sans autre commentaire. Quelques minutes plus tard un homme entra à son tour et s'assit entre moi et la jeune fille. J'avais presque eu envie de les prévenir que ce cours n'en valait absolument pas la peine mais après tout c'était leur problème si, comme moi, ils n'avaient rien de mieux à faire.

La fille se mit à parler mais je n'avais pas réussi à comprendre. De plus je me demandais à qui elle pouvait bien s'adresser car elle avait son regard fixé dans le vide, quelle fille étrange. L'homme à côté de moi, un collègue très certainement lui répondis « Ce n'est pas un problème pour moi, je vous comprend bien pour l'instant. ». Quoi ? Mais de quoi il cause ? Je me demandai un instant s'ils se connaissaient et était en train de comploter. Vous savez, comme dans les films d'espionnage où les gens se parlent sans se regarder pour faire croire qu'ils ne se connaissent pas. Puis le professeur ajouta « Hm... Est-ce que vous comprenez bien l'anglais ? » C'était quoi cette question débile ? Si elle était étudiante à l'université elle devait comprendre l'anglais. C'est en général assez dur de suivre un cours dans une langue que l'on ne comprend pas. Je roule des yeux et me demande s'ils comptent discuter comme ça tout le long. D'accord le cours était loin d'être intéressant mais ce n'est pas très poli de parler comme ça au risque de déranger tous ses voisins et je détestait les gens malpolis. S'ils continuaient j'allais être obligé d'intervenir.

Fiche © Espe
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Octavia Moore
Demons

Messages : 46
Age : 25

Jeu 19 Fév - 10:59






Mytho(logie)
RP libre

J'essayais de réprimer au mieux une envie de rire qui était apparut au moment même où il semblait avoir gobé cette histoire d'étudiante étrangère et quasi analphabète. Même si je savais que le regarder ne calmerait pas mes envies de rire, je me risqua à tourner légèrement la tête afin de pouvoir le voir, sans pour autant quitter des yeux le professeurs qui était à quelques mètres plus bas de nous en train de chercher désespérément un polycopier qu'il semblait avoir perdu. Je cru que je faillis m'étouffer en voyant qui se trouvait juste à côté de moi. Je n'avais jamais assisté à l'un de ses cours, mais je savais qu'il avait la réputation d'être l'un des professeurs les plus sexy du campus littéraire. Nous en science on avait beaucoup moins de chance, la plupart de nos professeurs étaient des vieux avec une calvitie plus ou moins avancé. Le spécimen qui était à côté de moins n'avait aucune calvitie, il semblait avoir toutes ses dents d'origines et sa barbe de trois jours était à tomber par terre. Mais merde... ça restait un prof et je venais de me foutre de sa gueule !

Finalement, mes lèvres finirent par tressaillir, laissant alors passer un petit gloussement à la fois amusé et nerveux. Je pense que je n'avais pas vraiment à m'en faire, il ne faisait qu'assister à un cours, il n'était donc pas là en tant que prof, mais juste en tant qu'éternel curieux, comme moi. Même si je suis certaine que ma curiosité pour ce cours était tout autre... D'ailleurs en parlant de ce soit disant court de démonologie, il était franchement sans intérêt. Le professeurs ce contentait de citer les plus grand films et séries américaines qui évoquaient l'existence des démons dans notre monde. Tout cela était des stéréotypes à la fois insultants car on nous désignait comme des créatures laides, mais également des stéréotypes flatteurs qui disaient que nous étions, avec les sorciers, les êtres les plus puissant de la Terre. Je me tournais alors vers ce professeurs dont je n'arrivais pas à me souvenir du nom, jugeant ce cours bien trop superficiel.

- Si je le comprend bien ? Bien sûr, je voulais juste éviter les gros lourd qui essayerait d'engager une conversation ennuyeuse.

J'avais à présent retrouver ma voix normal et avait arrêter d'appuyer de façon ridicule sur mon accent italien. De toute façon, je n'aurais surement pas tenu toute l'heure avec cet accent car il était plus fatiguant qu'autre chose. Je vis alors la surprise ce dessiner sur le visage du professeur. Apparemment, je réussissais à distordre ma voix mieux que je l'imaginais ! Un sourire espiègle s'afficha alors sur mon visage. Je fit semblant de noter quelque chose que disait le prof de démonologie qui semblait être important puisque les étudiants autour de nous s'étaient empressés de noter sa remarque. Cependant, tout ce qui je fis, c'est gribouiller à la va vite une pentagramme sur une feuille. De toute façon, personne allait se jeter sur moi pour savoir pourquoi je dessinais ça. Moi même je ne savais pas pourquoi je n'arrêtais pas de dessiner ça, c'était surement les conséquences de l'emprise qu'avait Maxime sur moi...

- Au faite, moi c'est Octavia. Et vous je suis sûr de vous avoir déjà croisé. Vous êtes Monsieur... ?

Je lui tendais alors ma main, je n'avais pour l'instant aucun but malsain qui finirait pas l'impliquer dans la secte. Pour l'instant je voulais juste faire passer cette heure ennuyeuse au plus vite, et surtout il était un professeur, ce qui impliquait qu'il connaissait surement Maxime. Peut être qu'avec lui, je pourrais en savoir plus sur ce Monsieur Ivanov qui se la joue bien trop mystérieux à mes gouts ! Je lançais alors un sourire chaleureux au professeurs avant de me rendre compte que certains avait remarqué que nous ne semblions pas très concerné car ce fichu cours de démonologie. En effet, certains élèves nous lançait des regards assassins, tandis qu'à deux chaises de moi j'apercevais un homme bien trop âgé pour être un étudiant. Lui aussi nous fixait, peut être était-il sur le point d'essayer de me faire des remontrances ? Je n'avais pas peur de lui, il n'était pas un de mes professeurs, je pouvais donc oser toutes les folies !

- Est-ce l'un de vos collègues là bas ?

Je lançais un regard interrogateur professeurs assit juste à côté de moi avant de reposer un regard brulant du genre "hungry eyes" au professeur qui ne nous avait toujours pas quitter des yeux. Prise d'une envie suicidaire soudaine, je levais ma main et saluait ce bel étranger en lui lançant un regard des plus aguicheur. Bon c'est vrai : maintenant j'ai envie de jouer un peu.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




I'm not a little Princess.


Il vient une heure où protester ne suffit plus : après la philosophie, il faut l’action. O. C.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Pourquoi pas s'incruster dans un cours de mytho(logie) [RP libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jouer en ligne ? comment ?
» [Jeux] Mode des cours de récré : LES BILLES.
» Pourquoi n'en a t-on que pour Obi-Wan ?
» Je ne peux plus parler dans habbo
» Daisy en tant que personnage jouable dans Super Smash Bros.? Une idée moins folle qu'avant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obscure Clarté :: Les Cours :: L'Amphithéâtre-